Une belle histoire de rivalité et d'amour du maillot que Charles Sheppard, ancien joueur de l'ASUB nous a envoyée.
Nous souhaiterions la partager avec vous.
Si vous avez des anecdotes, récits marquants ou souvenirs extraordinaires, n'hésitez pas à nous en faire part pour faire vivre l'histoire de notre club! 

Mon frère Bobby est décédé en 2005. 
Avant de refermer le cercueil, j'ai posé mon maillot de l'ASUB Rugby Waterloo sur sa poitrine. Il s'agit du maillot que je portais lors de la finale de Championnat 1972, perdue par l'ASUB contre le BUC. Chaque joueur avait reçu un maillot neuf pour cette occasion spéciale, et je ne l'ai porté qu'une fois. 

Je ne me souviens pas du score exact, mais je me souviens que nous avions de nombreux blessés, des joueurs malades, et plein d'excuses que j'utilisais chaque fois que la conversation familiale revenait sur "La Finale", c'est à dire à presque chaque repas! 

Mon père avait joué au rugby avant le seconde guerre mondiale, et nous étions 4 frères à tous y jouer. Notre soeur n'a jamais joué au rugby mais était amoureuse de JPR Williams. 

Mon frère jouait n°8 pour le BUC tandis que je portais le maillot d'arrière pour les Blues. 

Comme un journal le mentionnait avant le match, "il y a une personne dans le public qui aura un champion ce soir, c'est Mr Sheppard, il a un fils dans chaque équipe". 

Je n'ai croisé le regard de Bobby qu'une fois durant le match. Le BUC avait une mêlée dans nos 22 au milieu du terrain. En bon arrière, je m'étais aligné dans l'axe de la mêlée, en bon troisième ligne centre, il était le dernier à glisser sa tête dans la mêlée. 
Il m'a lancé un regard qui voulait tout dire : "Je t'ai dans le viseur, attends seulement, j'arrive.. On va vous croquer.. Essaye de m'attraper.. Bonne Chance.. Désolé.. Tu restes mon petit frère.. On se verra au dîner ce soir".

Combien de fois ai-je du l'entendre après le match et dans les années suivantes se vanter de la victoire! A chaque fois, je ressortais mes excuses et ma mauvaise foi. 

A sa mort, en lui remettant le maillot, je lui ai enfin dit : " Voilà Bobby, tu peux avoir mon maillot.. Tu l'as vraiment mérité cette victoire". 
Je suis sûr que je croiserai Bobby là-haut pour un Replay, et cette fois l'ASUB s'imposera.. et je porterai avec fierté le maillot de l'ASUB que mon ami Enrico m'a apporté jusque Paris lors de ma visite en Europe, de la part de tous mes amis de l'ASUB. 

Charles Sheppard, 
Baron of Surlan 

Chicago, IL